Comment motiver les jeunes sportifs ?

Une histoire apocryphe, et riche d’enseignements.

Dérangé par le bruit de gamins qui jouent au football sous ses fenêtres tous les soirs après l’école, un homme, ancien psychologue à la retraite- sort de chez lui et, au lieu de les menacer, de s’énerver, prit le "problème de nuisance sonore" sous un autre angle, et dit: "Les enfants, vous jouez extrêmement bien. Vraiment. Et j’aime tant vous voir jouer que, chaque fois que vous viendrez taper du ballon ici, je vous donnerai, à chacun, un Yuan." Et il leur donne, à chacun, un Yuan.

Caractéristiques de l'apprentissage et conseils pédagogiques - Ecole de Foot

Alors que l’évolution physique s’effectue de façon assez constante entre 5 et 11 ans, l’évolution psychique, elle, évolue par phase jusqu’à l’adolescence.

 

Sur le plan psychique, l’enfant de 6/11 ans entre dans une période de latence dans laquelle les conflits intérieurs (complexe d’œdipe…) vont se mettre en sommeil. Ceci a pour effet de laisser toute opportunité à l’enfant de profiter des apprentissages extérieurs et de se concentrer pleinement à ces acquisitions personnelles et sociales.

Stress en match... et si on travaillait cela dès le plus jeune âge ?

La minute Psy' à l'Ecole de Foot

Joueurs qui perdent leurs moyens, qui sont méconnaissables le jour J … le mental du joueur est un élément central dans sa réussite. Le stress est très souvent le grand coupable des contre-performances chez les adultes alors imaginez pour les enfants !

Selon les cultures, notre rapport au stress est bien différent, il dépend du rapport à l’échec, de l’estime de soi,... et nos sportifs français sont plutôt vulnérables sur ce sujet !  

"T'es nul Marco (...) "​, ou comment le coach se tire une balle dans le pied

Les week-end sur les bords des terrains sont toujours très inspirants...

Du « T’es nul Marco, tes relances c’est de la merde ! », « put****Ryan pourquoi tu tires à côté, pourquoi ??? » ou encore 5 minutes à rabâcher en boucle au défenseur « c’est cadeau, pourquoi t’as perdu la balle, c’est cadeau ça, t’entends???, c’est cadeau ... », j’aime aussi les « à quiiiiii ??????? » lorsque le joueur tente une frappe de loin... (non cadrée, manifestement)

Bon, j’avoue, parfois, j’ai les oreilles qui saignent...

Le smartphone, un poison dans le Football Elite ?


Autant annoncer la couleur, j’ai un parti pris. Qui risque de déplaire. Qui est critiquable. Qui n’est peut-être pas digne d’une psychologue clinicienne d’ailleurs, cette professionnelle sensée être nuancée, questionner, douter, interroger ... mais là, non ! Je fais le choix d’être frontale. A charge. Un peu par provocation, beaucoup par conviction, passionnément par intérêt pour le football d’aujourd’hui et de demain.

Lettre à un chirurgien

C’est fou comme la défaillance du corps amène le sujet souffrant dans une sorte de vacillement. C’est probablement le seul moment où il ne peut plus nier les questions existentielles. Où le masque de l’illusion de contrôle tombe. Le Réel nous rattrape. Quelque chose nous échappe : Nous ne sommes plus Maitre en la demeure.

Et à demi masqué, ce rappel incontournable... notre finitude.

Pages

S'abonner à  CABINET HERBLIN <br />Psychologue clinicienne à Cagnes-sur-Mer (06800)<br/><a href="tel:+33497100376">04 97 10 03 76 RSS