Qu’est-ce qu’un psychologue « clinicien » ?

Le psychologue clinicien s’occupe principalement du souci de Soi et du processus de subjectivation (devenir auteur de notre propre vie), qui s’effectue dans le cadre de la relation intime directe avec la personne en souffrance, mais non malade (au sens médical du terme), en souffrance de sens.

De cela, du malaise, de la difficulté existentielle, s’occupe spécifiquement la clinique.
Cela opère à partir de la problématique de la subjectivation. En clair, à partir d’un dialogue de type particulier entre deux sujets, le patient, patiemment, y voit plus clair en lui-même et dans sa situation, et, peu à peu, se dégage.
Ainsi engagé, le dialogue de type particulier, on pourrait dire un dialogue professionnel mais il est en même temps et à cause de cela profondément personnel, intime et intense, permet la progression.