Pour qui ?

Qu'est-ce que je fais là chez un psy ?  est-ce légitime de faire cette démarche ? est-ce pour les fous? les malades? les gens normaux ?
Qu'est-ce qui pousse à prendre son téléphone pour contacter le psy ?

Celui qui se pose ces questions a déjà commencé le « travail » …

En fait, les demandes sont extrêmement variées et toujours singulières.

De celui qui pense que c'est pour "pas grand chose" : quelque chose qui coince, qui gêne, un mal-être, une difficulté à être heureux alors que "tout va bien" ... un caillou dans la chaussure !

A celui ou celle qui appelle après un événement grave :
un événement qui survient, fait irruption dans votre Vie  (une annonce, un traumatisme, ..) et qui chamboule tout ou presque, qui engendre une solitude terrible …

Celui dont le corps ne tourne plus rond (infertilité, maladie chronique, douleurs, insomnies) ou se réduit à l’angoisse (crises d’angoisses, attaques de panique, anxiété généralisée)

ou qui s'interroge sur sa place, se questionne, doute, est en quête de sens ...

celui encore qui prend conscience de répétitions de schémas, d'échecs, de pensées dont le sens échappe mais qu’il est décidé à interroger.

et parfois même la sensation que l'on entretient soi-même sa souffrance et qu’il est peut-être temps de vivre autrement ...